Bijoux en fête chez Elsa Vanier

elsavanier_CB3elsavanier_CB1elsavanier_CB2 Ci-dessus, Agathe Saint-Girons, 20 ans de création
elsavanier_CB9 Marianne Anselin
elsavanier_CB10 Muriel Laurent en vitrine
elsavanier_CB5elsavanier_CB4 Claire Wolfstirn
elsavanier_CB6  Martin Spreng / Yaël Sonia
elsavanier_CB8 Delphine Nardin
elsavanier_CB7 Patricia Lemaire

La Galerie Elsa Vanier, qui fête en 2013 ses dix ans d’existence, est un haut-lieu du bijou contemporain à Paris. Cette référence en la matière sait réunir des créateurs du monde entier, aux univers très affirmés.

Engagée activement dans les Circuits Bijoux, la galerie s’est démarquée de manière incontestable, en proposant une belle actualité d’expositions et de vernissages. En ce moment, vous pouvez donc y découvrir « Surprise Party », un choix de bijoux conçus exclusivement pour les dix ans de la galerie, mais aussi « Et + si affinités », une carte blanche donnée à des bijoutiers sur une durée de quatre mois.

Fidèle de la galerie, la créatrice Agathe Saint-Girons a ouvert le bal en octobre dernier, avec une exposition rétrospective rassemblant vingt ans de création, présentant une sélection de ses pièces les plus singulières et les plus emblématiques de sa riche carrière. En novembre, elle a ensuite invité Marianne Anselin et son univers poétique à investir une vitrine pendant un mois. Marianne Anselin quant à elle, a convié Muriel Laurent qui explore un répertoire de formes et de matières à la fois organiques et ultra modernes. Et ça continue en 2014, avec un nouveau vernissage le 15 janvier prochain et l’arrivée d’Ambroise Degenève, puis en février d’Ariel Kupfer!

Dans ce jeu de passage à témoin, les créateurs expliquent leur choix et racontent leurs affinités avec le travail de leurs pairs. C’est, à chaque fois, une occasion inédite de s’ouvrir à des approches uniques du bijou contemporain.

Voilà, j’en profite également pour vous souhaiter à tous de très belles fêtes et je vous retrouve en janvier pour continuer à explorer les Circuits Bijoux en votre compagnie.

Magali An 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *