Anti Bijou, créations en contraste

collection_CB8Eric de Gésincourtcollection_CB2collection_CB3collection_CB6Patricia Lemairecollection_CB5collection_CB4Alexander Blankcollection_CB9collection_CB1Fabien Ifirèscollection_CB10Stéphane Landureau

Anti Bijou à la Galerie Collection joue le bijou contemporain à contre-emploi en présentant le travail de cinq créateurs aux univers contrastés : l’architecture par Éric de Gésincourt, l’épure de Stéphane Landureau ou le mysticisme de Patricia Lemaire… Chacun travaille des pièces avec un répertoire de matériaux, de formes et d’outils très personnels, dans des harmonies colorées radicales avec une dominante de noir et de blanc. J’ai eu un coup de cœur pour le travail cartoonesque d’Alexander Blank qui donne à ses figurines animales un caractère inquiétant et futuriste, mais aussi pour les accessoires cousus main de Fabien Ifirès. Ce jeune sellier a fait ses classes dans une grande maison du luxe et il manie le cuir en virtuose pour créer des manchettes, bracelets ou collier d’une qualité remarquable.

collection_CB12Au vernissage, même les visiteuses s’étaient passé le mot et arboraient elles aussi des tenues coordonnées, dans un noir et blanc graphique.

La galerie accueille également trois artistes qui investissent les lieux par des pièces spectaculaires.collection_CB7La céramiste Nicole Crestou a installé un collier géant en terre crue et a entrepris son processus de destruction. Chaque jour, la pièce sera arrosée d’eau et se transformera progressivement en boue d’ici la fin de l’exposition.

Et que serait “Anti Bijou” sans un peu de couleur pour chahuter l’ensemble? C’est l’artiste Hélène Angeletti qui vient apporter une touche détonnante avec une installation en laine crochetée multicolore déployée sur un mur entier. On se souvient d’ailleurs de son intervention “La Grosse Rosa” lors de l’exposition À vos mailles! ici-même en janvier 2012.

collection_CB11Hélène Angeletti

Enfin, Collection accueille en résidence le sculpteur-tourneur sur bois Pascal Oudet qui va élaborer un collier de perles de bois monumental. Je l’ai vu travailler hier et c’est vraiment fascinant. Je vous encourage à venir le voir! Il sera présent aujourd’hui samedi ainsi que jeudi-vendredi et samedi de la semaine prochaine. Sa pièce finalisée sera ensuite exposée dans les murs de la galerie.

Magali An 

Anti Bijou du 21 septembre au 2 novembre 2013

Galerie Collection 4, rue de Thorigny – 75003 Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *